Enfants

La Kinésithérapie

Les techniques de kinésithérapie respiratoires sont adaptées aux nourrissons de 0 à 24 mois principalement, mais aussi chez les enfants plus âgés.

L’objectif est de désencombrer les voies respiratoires atteintes par des bronchites, bronchiolites ou rhumes. Si votre bébé est congestionné, respire avec difficultés, dort mal, mange moins bien, a des sécrétions nasales importantes, tousse, c’est le moment de venir consulter pour une séance.

Quelles sont les techniques utilisées ?

Nettoyage du nez et des voies aériennes supérieures : C’est essentiel !

Il est important d’enlever au maximum le mucus du nez, car c’est la porte d’entrée au virus, cela le gêne au quotidien, notamment pour s’alimenter. Avant l’âge de trois mois, votre enfant respire quasi exclusivement par le nez.

Drainage des bronches et évacuation des sécrétions

Le kinésithérapeute applique une pression légère sur la cage thoracique lorsqu’il expire. Ces mouvements permettent de faire remonter les sécrétions de la trachée et la bouche.

La kinésithérapie respiratoire n’est ni douloureuse ni dangereuse, mais votre bébé exprimera son mécontentement par des pleurs et de l’agitation. Il s’arrêtera de pleurer à l’arrêt de la séance et avec du réconfort.

L’osthéopatie

L’ostéopathie pédiatrique est conseillée aussi bien en prévention qu’en traitement. Il s’agit d’une thérapie manuelle douce et sans douleur qui va utiliser des techniques de relâchement myofascial pour soulager l’enfant.

L’accouchement est une étape qui peut être vécue difficilement tant par la mère que par le nouveau-né. Il arrive fréquemment que les nourrissons gardent des traumatismes qui peuvent se traduire différemment (pleurs, régurgitations fréquentes, troubles du sommeil…). L’ostéopathe sera alors un pilier utile à la croissance de votre enfant quel que soit son âge et l’accompagnera au mieux, en travaillant en étroite collaboration avec les autres professionnels du monde médical.

Quels sont les motifs de consultation?

Torticolis pré- ou post-natal

Toggle content goes here, click edit button to change this text.

Déformations au niveau des os du crâne

La première des fontanelles se ferme aux alentours des 3 mois, d’où l’importance de consulter l’ostéopathe au cours du 1er trimestre suivant la naissance. L’ostéopathe sera le plus à même d’éliminer toute pathologie crânienne. Il sera également en mesure de travailler tout aplatissement du crâne ou asymétrie (plagiocéphalie diagnostiquée par un médecin).

Reflux et troubles digestifs (coliques, constipations…)

Troubles de succion ou du sommeil

Pleurs fréquents

Troubles fonctionnels

Comment se déroule une séance?

Une séance dure en moyenne 45 minutes à 1h. L’ostéopathe va d’abord prendre le temps de parler avec les parents. Cette étape est primordiale afin de comprendre comment se sont passés : la grossesse, l’accouchement et le début de la vie de l’enfant.

Ensuite, il observera avec soin l’enfant dans les différentes positions. Il vérifiera la bonne mobilité des articulations et du corps en général ; corps qui est manipulé avec douceur afin que l’enfant se sente toujours bien. Le traitement visera à enlever les différentes dysfonctions ostéopathiques trouvées et ainsi répondre au(x) problème(s) de l’enfant (locomoteur, digestif …).

La fin de la consultation sera constituée d’un compte-rendu détaillé aux parents afin d’expliquer ce qui a été travaillé et aussi de donner les conseils nécessaires à court, moyen et long terme. Tout au long de la consultation, les parents seront acteurs avec l’ostéopathe et pourront poser toutes les questions souhaitées.

Découvrez nos autres clientèles

Menu